Dernière mise à jour : 11/06/2024

Accompagnement au changement professionnel | Je te veux, moi non plus

8 Mar 2023

Accompagnement au changement professionnel

 

Lorsque nous entendons parler de transition et plus précisément d’accompagnement au changement professionnel, nous pensons à un état intermédiaire, un passage entre deux situations.

Ce passage peut être source de joie car très attendu ou nécessaire mais aussi de peurs, de doutes voire de stress.

En effet bien qu’une situation ne nous convienne plus, nous avons souvent cette réflexion « nous savons ce que nous quittons mais nous ne savons pas ce vers quoi nous allons ».
La peur de l’inconnu, du « et si je n’y arrivais pas », « si je me trompais », « je recommencerais à zéro », « que penseront ma famille, mes amis… »

Cela est également vrai, voire davantage, dans le cas d’une transition professionnelle.

Pourquoi ?

Dans notre société notre identité professionnelle occupe une place significative. Rapidement dans une conversation lors d’une rencontre avec un nouvel(le) interlocuteur(rice) survient la question : « Que fais-tu dans la vie ? ».

Il est toujours possible de l’interpréter comme un intérêt pour nos passions, nos inspirations. Nous pourrions même faire le choix de ne pas apporter de réponse. S’immisce alors la question de l’image que nous projetterions et du poids que cela représente chez certain(e)s d’entre nous.

Néanmoins, dans la grande majorité des cas il s’agit du métier exercé et nous nous empressons d’y répondre.

Alors est-ce par crainte d’un silence ou de paraitre moins intéressant en l’absence de réponse ?

 

Capacité à prendre du recul

 

Nous sommes bien plus que ce notre métier pourtant une forme de pression peut être ressenti face à cette question. Quel soulagement lorsque nous en sommes libéré(e) !

Cette situation est courante. Cependant, lors de mes accompagnements c’est l’une des peurs celle de « perdre » son identité (professionnelle) ou qu’elle soit profondément modifiée et ce, même de manière transitoire qui est l’un des freins.

Cette sensation de ne plus maitriser et de se lancer « dans le vide ». Pouvons-nous vraiment dire que nous perdons notre identité ? Plutôt celle-ci ne mue-t-elle pas comme une chenille qui deviendrait papillon ?

 

Cette transition n’est donc pas anodine. Dans le cas d’une reconversion, il s’agit même d’un changement de type 2. 

Les croyances limitantes sont diverses et si elles ne sont pas repérées, travaillées freinent voire annihilent tout projet de transition qui plus est professionnelle.

 

 

Aussi, je mets autant l’accent sur 2 points lors de mes accompagnements : « renforcer sa connaissance et conscience de soi fait toute la différence ».

Par exemple au terme de mes bilans de compétences, mes bénéficiaires engagé(e)s ressortent boosté(e)s et avec un plan d’action afin de mener à bien leur transition professionnelle.

Pour aller plus loin, imaginez avoir repéré les freins que vous vous imposez, vos peurs, vos réels besoins, vos valeurs, vos priorités, en sommes tous qui ce vous permet d’être complètement aligné(e), en congruence.

 

« Seul(e) on va plus vite, ensemble on va plus loin. »

 

Les solutions

 

Si vous sentez que vous ne savez pas par où commencer ou comment atteindre votre objectif, envisagez d’être accompagné(e).

Que ce soit par une formation professionnelle, un bilan de compétences, un coaching professionnel ou accompagnement à la VAE, nous proposons la solution la plus adaptée.