Dernière mise à jour : 19/04/2024

La transition professionnelle au féminin : freins et solutions

22 Avr 2024

La transition professionnelle, quelle qu’elle soit (insertion, évolution, reconversion, entrepreneuriat, retraite) est une étape déterminante.

La journée internationale des droits des femmes a eu lieu le 8 mars 2024. Ensuite ?
Comme discuté à cette occasion, cette question ne s’arrête pas à cette journée. 🗓️

J’ai eu le plaisir de rencontrer des femmes motivées lors de l’évènement organisé par l’Apec Guadeloupe Martinique Guyane à cette date. Certaines m’ont recontactée.
Je suis heureuse d’avoir des nouvelles relatives à l’avancement de leur projet. Aussi, je souhaite mettre à nouveau en lumière ce sujet de la transition professionnelle en mettant l’accent celle concernant les femmes.

 

Aux côtés de mes bénéficiaires, j’observe au quotidien les difficultés rencontrées.

Nous pouvons toutes et tous contribuer à changer cette situation.

  

Quels sont les freins ?

Entre responsabilités familiales, contraintes financières, les écarts de rémunération 💶 et équilibre vie professionnelle-vie privée, la route vers une nouvelle carrière peut sembler semée d’embûches. ⚡︎
Selon l’Observatoire des Inégalités, 8 femmes sur 10 s’occupent du ménage et de la cuisine au moins une heure par jour, contre à peine 4 hommes sur 10.

Il est souvent mis en avant l’évolution de la société. 📈
Dans les faits dans les années 80, les femmes géraient 70 % des tâches ménagères, aujourd’hui c’est…66 %. (1)

Attention, ce ne sont pas les seules raisons ! Manque de confiance en soi, syndrome de l’imposteur touchent davantage les femmes que les hommes.
En France, près de 3 jeunes filles sur 4 attribuent leurs échecs à un « manque de talent », selon de récents travaux. (2) 😔 Contre un garçon sur deux.

Aussi outre des facteurs externes, il existe ceux liés à l’éducation, les modes de pensées reçues. Et c’est déjà là, nous pouvons oeuvrer pour reprendre la main.

 

Quelles sont les solutions ?

La transition professionnelle est un passage d’une situation à une autre. Elle représente une épanouissement personnel et professionnel. 💫 

La première question à se poser est le pourquoi.  » Pourquoi j’envisage une transition professionnelle ?  » Quel(s) besoin(s) je cherche à satisfaire ? « 🤔

Les raisons sont plurielles :

  • manque de perspectives d’évolution
  • manque de défis (ennui)
  • souffrance au travail
  • non respect des valeurs et convictions
  • absence d’épanouissement professionnel
  • besoin (donc bien plus qu’une envie) de changement…

A cette étape, il est primordiale d’identifier nos véritables motivations (intrinsèques) 💪🏾. Celles garantissant la pérennité de notre transition. Ce n’est pas toujours aisé et pourtant cette phase est déterminante.

En effet, trop souvent la motivation est en réaction à une situation ou bien influencée par les dictats de la société (ex : pour réussir sa vie, il faudrait être à son compte ou nous devons tous les jours éprouver de la motivation pour notre métier et aimer ce que nous faisons etc.)

Ceci peut accentuer un sentiment d’étouffer. La solution n’est pas forcément de changer de métier ou même d’entreprise.

J’ai une bénéficiaire qui avait le sentiment de manquer d’oxygène en allant travailler. Elle avait en tête de tout laisser tomber voire de se reconvertir. Nous avons échangé et sélectionné l’accompagnement adapté. Au terme de celui-ci, elle se rend compte de l’adéquation de son activité professionnelle avec ses besoins et son profil. Le changement à apporter était à un autre niveau. Nous l’avons défini.

Nous en arrivons à l’étape suivante : définir une vision.  Que voyons-nous pour notre carrière professionnelle? Quelle est notre projection ? Comment évoluons-nous ? 🔍

Une fois cette vision définie, il en découle la construction du plan d’action 📝 et de tout ce qu’il sera mis en place pour notre mise en mouvement et l’atteinte de notre objectif.

Parmi les actions, il y a entre autres celle d’identifier nos ressources actuelles (compétences, capacités, expériences, personnes ressources…) et celles manquantes pour réussir notre projet de transition professionnelle. Identifier les croyances dites limitantes et les lever.

 

Souvent une prise de conscience est nécessaire voire indispensable. C’est alors un véritable cheminement 👣. Il est nécessaire de s’assurer de la cohérence (congruence de notre projet) avec nos valeurs.

Ce cheminement peut être réalisé seule ou de manière guidée pour être assurée d’avancer dans les meilleures conditions et dans la bonne direction.

Lors d’un point, une bénéficiaire m’informe de sa démission de son poste. Elle a postulé et saisi une opportunité lui correspondant. En effet, nous avions identifié son profil et ses aspirations. Consciente de cette période de transition, elle est assurée que se choisir est ce dont elle a besoin. Elle s’en est donnée les moyens.

Cet acte est d’autant plus formidable au regard des doutes et craintes dont elle était pétrie avant l’accompagnement. Ce changement est celui qui lui correspond. Il ne conviendra pas obligatoirement à tout le monde.

 La prise de recul est salutaire.

Dans cette optique, différents accompagnements existent dont :

Le choix dépendra de votre besoin et de la maturité de votre réflexion. Aussi, nous proposons un entretien préliminaire

Conclusion

 

Investir en soi est une des conditions pour profiter des bénéfices et des opportunités d’une transition professionnelle. Ainsi, nous contribuons à notre développement personnel et professionnel.

Dotées de nouveaux outils, nous sommes en capacité de nous présenter et de négocier avec confiance par exemple lors d’un entretien. 🗣️ Nous osons davantage prendre des postes à responsabilités ou qui font sens pour nous et ce, indépendamment du regard des autres.

Pour cela, veiller à bien s’entourer et par extension à son environnement est une autre composante de la réussite. L’entourage peut être un frein ou une force.

Certains pourront même être prescripteurs. La force du réseau prend toute son importance sur notre territoire insulaire.

 

Enfin, le mentorat ou s’inspirer d’une personne qui fait écho à notre vécu et ou à nos aspirations par sa personnalité, ses réalisations constitue une aide. En conclusion, la transition professionnelle qui plus est, au féminin bien menée peut être une période enrichissante ☀️ tant au niveau personnel que professionnel. 

En identifiant ✍🏾 clairement nos motivations et attentes vis-à-vis de notre transition professionnelle, un cap adapté prend forme. Les femmes peuvent aussi atteindre de nouveaux sommets dans leur carrière. La solidarité constitue une force. 💪🏾

 

Vous envisagez une transition professionnelle ou vous connaissez une personne qui en envisage une ? Contactez-nous.

 

Prochainement, nous allons proposer davantage de ressources concernant la transition professionnelle : témoignages, webinaires, ateliers… Ces derniers sont ouverts à tous, le nombre de place est réduit. Aussi, pour garantir d’obtenir l’information à temps, abonnez-vous à nos réseaux sociaux :

Linkedin : @ljeconseils 

Instagram : @lesliejulvecourt

Facebook : @ljeconseils 

Youtube : @ljeconseils 

 » Se former c’est avancer, communiquer c’est exister. » ©LJeCONSEILS

 

(1) https://www.tf1info.fr/societe/video-bonjour-la-matinale-tf1-taches-menageres-ou-sont-les-hommes-benjamin-muller-2285630.html#
(2) https://www.oecd.org/pisa/publications/PISA2018_CN_FRA_FRE.pdf

 

Nos actions finançables par le CPF

 

Nous proposons les actions suivantes :

Attention : il y aura probablement du changement au niveau du CPF. Consultez rapidement notre article relatif au reste à charge.

 

 Leslie JULVECOURT